Différence entre prêt participatif et financement participatif ?

différence prêt participatif et financement participatif

Vous souhaitez créer votre entreprise mais ne savez pas la différence entre prêt participatif et financement participatif. Certes, le crowdlending et le crowdfunding sont des termes financiers liés aux activités professionnelles d’une entreprise martiniquaise.

Il s’agit d’une nouvelle méthode d’apports financiers à l’adresse, principalement, de sociétés en création ou en développement. En effet, l’un et l’autre visent à consolider la situation financière de ses bénéficiaires.

Or, chaque appui dispose de ses spécificités, ce qui fait leur différence entre prêt participatif et financement participatif. Qu’en est-il exactement ?

Le Crowdlending : un prêt participatif

Le prêt participatif est intéressant pour tout entrepreneur. Cette forme de financement peut être dispensée par l’État ainsi que des sociétés commerciales ou bancaires. Ainsi, la transaction s’effectue par le biais d’une structure telle que BpiFrance. Le but est d’encourager les investisseurs, notamment les PME, en injectant dans ses fonds propres un capital conséquent.

Le plafonnement maximum du financement est le double des fonds propres de départ. Aucune garantie n’est demandée que ce soit sur le patrimoine ou sur les actifs de l’entreprise.   

En outre, la rémunération de ce genre de prêt est capitulée par une partie variable et une partie fixe. Tandis que le remboursement peut durer entre 60 à 84 mois selon les performances de l’entreprise.

De plus, les prêts participatifs sont attribués à l’issue d’études financières bien précises sur l’autonomie financière de l’entreprise. Ils doivent servir à financer les charges liées à la production. Cependant, l’investissement humain et les financements de rachat de parts en sont exclus.

La capacité d’endettement par rapport à la répartition du capital est également un élément clé. Peuvent être récipiendaires les entreprises artisanales, les entrepreneurs individuels ou les entreprises commerciales et industrielles.

Le crowdfunding : un financement participatif

Ce système de financement est établi à l’adresse de futurs entrepreneurs, détenteurs de projets qualifiés. Ainsi, il sert de capital pour un lancement d’activités.

Le crowdfunding est une plateforme sur laquelle ces projets crédibles sont étalés. En conséquence, les personnes qui ont foi en votre projet peuvent investir dans ce qui sera votre fonds propre. En règle générale, les sommes ne sont pas énormes, mais vous serez soutenu par plusieurs investisseurs.

Nommées épargnants, les personnes qui vont investir dans votre projet décident du montant de leur apport. En outre, sachez qu’il existe plusieurs procédés de financement participatif. Ils peuvent s’agir de dons avec ou sans compensation, de prêts avec ou sans intérêts ou d’investissements en monétaires

De plus, le financement participatif est un outil de marketing voire de communication. De nombreuses personnes peuvent investir dans votre projet, et ce même si elles ne vous connaissent pas. Ce qui fait que votre projet a déjà atteint un certain degré de crédibilité.

Grâce à la plateforme, vous promouvez votre activité en approchant vos futurs clients.  Vous êtes également en contact direct avec vos investisseurs. Par ailleurs, sachez qu’il existe plusieurs plateformes de financement participatif en ligne. À vous de choisir celle qui correspond au mieux à votre projet. Ces plateformes peuvent concerner plusieurs secteurs (mode, commerce, énergies renouvelables) et plusieurs entités (PME, TPME, startup etc.)

Côté investisseur : prêt participatif et financement participatif

En crowdlending ou crowdfunding, les investisseurs disposent de quelques droits sur la société dans laquelle ils ont investi. Ce qui est logique puisqu’ils y ont misé de l’argent, et ce quel que soit le choix sur le financement. À noter que ce sont juste des droits d’ordre prioritaire. Tandis que le droit de vote revient au conseil d’administration. Dans l’une ou l’autre forme, l’investisseur aura tout à fait le droit de :

  • S’informer régulièrement sur son investissement sur la société : il s’agit surtout de surveiller les décaissements
  • Et se documenter sur le fonctionnement de cet investissement : le prêt, le capital, la rentabilité et le remboursement
  • Ainsi que se renseigner sur les détails des frais occasionnés par cet investissement

Maintenant, vous connaissez la différence entre prêt participatif et financement participatif. Cependant, avant de vous lancer, passez par la plateforme qui présente ces investissements et posez toutes les questions possibles.

N’oubliez surtout pas que dans le cas du prêt participatif et financement participatif, le risque d’une éventuelle perte ne peut pas être mis à l’écart. Ainsi, effectuez une étude approfondie de votre société de prédilection avant de signer et de débourser. Définissez au préalable toutes les conditions liées à votre investissement. En d’autres termes, il est utile de revoir la législation qui régit ces deux formes d’investissement avant d’opter pour le prêt participatif et financement participatif.

Si vous voulez approfondir, je vous recommande les articles suivants :

Laissez un commentaire Facebook !

Le programme Fonctionnaire & Entrepreneur

Formation Fonctionnaire et Entrepreneur

Il va t'aider !!!!

Cette personne m'a beaucoup aidé au moment du lancement de mon activité et m'a bien conseillé quand j'avais voulu investir dans l'immobilier, je le recommande sans réserve

Présentation Audrey Belrose

Gardons le contact !

Fonctionnaire Investisseur
Restons en contact !


Inscrivez vous dans mes contacts privés et recevez en exclusivité par e-mail de nombreux astuces afin de mieux investir...
fermer la fenetre

Fonctionnaire Investisseur
Restons en contact !


Inscrivez vous dans mes contacts privés et recevez en exclusivité par e-mail de nombreux astuces afin de mieux investir...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.