Prêt participatif entreprise en Martinique ou comment stimuler son épargne !

pret-participatif-entreprise-martiniqueLe prêt participatif fait partie des mécanismes de financement les plus connus dans le monde entrepreneurial. Il a été introduit par la loi du 13 juillet 1978 et délaissé dans les années 1990. Puis il est réapparu en France en 2008 et connait depuis lors un essor fulgurant.

Aujourd’hui, ce prêt — également connu sous le nom anglais de crowdlending — représente l’un des systèmes de financement participatif les plus efficaces. Nombreux sont les chefs d’entreprises qui y ont recours pour stimuler leur épargne. Cela dit, il reste méconnu de beaucoup d’autres entrepreneurs. Voilà donc pourquoi j’ai décidé de consacrer cet article à ce système. Vous découvrirez ses caractéristiques essentielles, ses avantages et inconvénients et quelques conseils pour en bénéficier en Martinique.

Qu’est-ce que le prêt participatif ?

Le prêt participatif est un prêt de longue durée qui s’accorde à un chef d’entreprise dans le but de l’accompagner dans le développement de ses activités. Ce prêt est dans la réalité destiné à renforcer le capital propre du prêteur.

Le prêt participatif est assimilable à des fonds propres. Sur le plan de la comptabilité, il ne s’inscrit pas parmi les postes constitutifs de l’endettement. Mais il s’inscrit plutôt dans ceux des fonds propres. Il s’agit donc d’un prêt qui vous permet de développer votre activité tout en préservant la capacité d’endettement et l’autonomie financière de votre entreprise.

Vous ne devez pas confondre prêt participatif avec financement participatif de type crowdfunding. Il s’agit de deux systèmes différents. En effet, le crowdfunding est un mode de financement qui permet à tout le monde de soutenir financièrement un projet lorsqu’on croit à sa viabilité.

Mais tout le monde ne peut pas consentir un prêt participatif (crowdlending). La loi indique clairement les acteurs ayant le pouvoir de le faire. Il s’agit entre autres des sociétés de financement, des établissements de crédit,  des sociétés et mutuelles d’assurances, des associations sans but lucratif, de l’État… (Article L313-13 du Code monétaire et financier).

Les entreprises qui peuvent bénéficier d’un prêt participatif sont les PME et TPE : entreprises individuelles, artisanales, industrielles et commerciales. Celles exerçant des activités libérales ou agricoles sont exclues du dispositif.

Prêt participatif : avantages et inconvénients

Les avantages du prêt participatif

Comme nous avons commencé par le signifier, le prêt participatif est un bon moyen de stimuler votre épargne. Votre remboursement est très flexible et il ne donne lieu à aucune garantie ; que cela soit sur les actifs de l’entreprise ou sur le patrimoine du dirigeant.

À travers ce prêt, le prêteur vous donne simplement la possibilité de développer votre entreprise sans passer par une augmentation de votre capital ; et donc sans modifier sa répartition. Autrement dit, vous n’êtes plus obligé de vous associer à d’autres investisseurs pour développer votre entreprise.

Vous vous épargnez ainsi de nombreux soucis de fonctionnement. Vous conservez la direction de votre entreprise. Par ailleurs, l’amélioration des ratios d’analyse financière renforce votre entreprise auprès de vos partenaires. En effet, vous pouvez ainsi assimilé votre prêt à vos fonds propres.

Mais alors, quel est l’avantage pour le prêteur ? Comme vous devez vous en doutez, le prêteur doit avoir un intérêt à vous laisser son argent. Votre prêt participatif est en effet soumis au paiement d’intérêts fixes de la part de l’emprunteur. La loi prévoit les conditions dans lesquelles les montants de ces intérêts doivent être fixés.

Notons par ailleurs qu’une bonne partie des prêteurs (40 %) disent s’intéresser aux entreprises auxquelles ils prêtent. Ils deviennent donc de potentiels clients pour leurs emprunteurs. Au-delà donc du prêt et de son rendement, une relation fournisseurs-client s’installe.

Prêt participatif : les inconvénients

Nous avons fait le tour des avantages. Mais qu’en est-il des inconvénients ?

Le premier inconvénient que nous pouvons noter est relatif aux limites de financement. En effet, selon la réglementation en vigueur, le montant du prêt participatif ne peut dépasser le doublement des fonds propres de l’entreprise. C’est donc en fonction de vos fonds propres que vous bénéficierez d’un montant élevé ou non de prêt. Si vos fonds propres sont bas, vous ne pourrez malheureusement pas bénéficier d’un montant conséquent de prêt participatif.

Un autre inconvénient du prêt participatif est qu’il peut revenir très couteux pour votre entreprise en raison de son taux d’intérêt. En effet, la loi prévoit que le taux de prêt participatifs « peut être majoré dans les conditions qui sont déterminées par le contrat […] au bénéfice net de l’emprunteur ou au bénéfice réalisé par l’emprunteur lors de l’utilisation des biens dont l’acquisition a été financée totalement ou partiellement par ce prêt » (article L313-17 du Code monétaire et financier). Selon votre situation, le taux peut donc se révéler vraiment élevé.

Notez cependant un dernier petit point qui peut être considéré comme un inconvenient. Votre prêt ne peut être utilisé pour un investissement humain ou pour un financement de rachats de parts. Vous pourrez uniquement vous en server pour des investissements productifs (brevet, matériel roulant, travaux d’aménagement…).

Comment bénéficier d’un prêt participatif en Martinique ?

Le prêt participatif s’obtient par intermédiaire de plateformes spécialisées dans de financements participatifs. Ces plateformes se chargent en effet de mettre en relation avec les prêteurs, les entreprises désireuses d’obtenir des prêts participatifs. Ils procèdent à l’analyse des dossiers des emprunteurs et déterminent leur capacité de remboursement.

C’est donc vers ces plateformes que vous devez vous tourner pour bénéficier d’un prêt participatif en Martinique. Vous allez aisément pouvoir appréhender l’enjeu de votre prêt grâce a ces interfaces. Même sans connaissance poussée en finance, vous pouvez ainsi choisir le projet qui vous convient vraiment. Il faudra donc que votre projet soit assez convaincant pour vous démarquer.

Pour finir, notez que depuis 2014, un nouveau cadre réglementaire est entré en vigueur. Celui-ci exige que toutes les plateformes spécialisées dans le prêt participatif aient l’agrément IFP (intermédiaire en financement participatif). Vous allez trouvé cette information affichée sur leur site. Faites donc attention audit agrément avant de vous engager dans le processus. C’est lui qui vous indiquera que le processus dans lequel vous vous apprêtez à entrer est bien légal.

Si vous voulez approfondir, je vous recommande les articles suivants :

 

 

 

Laissez un commentaire Facebook !

Le programme Fonctionnaire & Entrepreneur

Formation Fonctionnaire et Entrepreneur

Il va t'aider !!!!

Cette personne m'a beaucoup aidé au moment du lancement de mon activité et m'a bien conseillé quand j'avais voulu investir dans l'immobilier, je le recommande sans réserve

Présentation Audrey Belrose

Gardons le contact !

Fonctionnaire Investisseur
Restons en contact !


Inscrivez vous dans mes contacts privés et recevez en exclusivité par e-mail de nombreux astuces afin de mieux investir...
fermer la fenetre

Fonctionnaire Investisseur
Restons en contact !


Inscrivez vous dans mes contacts privés et recevez en exclusivité par e-mail de nombreux astuces afin de mieux investir...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.